Le Venezuela

Sonia O’Neill : « Ça ne me suffisait pas »

Après le dur épisode qu’a dû vivre l’équipe vénézuélienne ce dimanche où elle a dit adieu au rêve de Coupe du monde en tombant aux tirs au but contre le Chili en Copa América, Sonia O’Neill a adressé un message aux fans.

«Toute critique qui vient je l’accepte car je suis le premier à me critiquer. Ce n’était tout simplement pas suffisant de ma part », a expliqué le milieu de terrain.

Lire aussi : Vinotinto Feminina s’est retrouvé sans option pour la Coupe du monde

« Je tiens à m’excuser auprès de toute l’équipe et de tous les fans pour le match d’aujourd’hui. Je connais la joueuse que je suis et le niveau et l’expérience que j’ai, mais aujourd’hui je ne l’ai pas montré, ce n’était pas assez et je suis désolée », a-t-elle écrit sur ses réseaux sociaux.

Pour O’Neill il n’y a pas d’excuses

Le joueur avait subi une intervention chirurgicale des mois avant de se rendre en Colombie avec le Vinotinto. La milieu de terrain a déclaré que son opération n’était pas une excuse pour ne pas donner le meilleur d’elle-même.

Malgré la boisson amère, elle a commenté sa fierté pour chacun de ses compagnons.

« D’abord, je veux dire que je suis fière de mes coéquipières pour avoir combattu jusqu’au bout », a-t-elle détaillé.

Le Venezuela cherchait à dire au revoir au tournoi continental à la cinquième place et en plus d’obtenir le billet pour les éliminatoires qui doivent se jouer en février de l’année suivante.

Le Créole qui porte le numéro huit a participé pour la première fois à la Copa América.

Vous pourriez également aimer...