Le Brésil

L'interface de programmation peut également aider à combattre le coronavirus – Jornal da USP

//jornal.usp.br/wp-content/uploads/2020/07/DATACRACIA_10-07-2020.mp3

Thème de la colonne d'aujourd'hui Datacracia est API, acronyme de Interface de programmation d'applications (Interface de programmation d'applications). "C'est un moyen pour deux ordinateurs, deux systèmes logiques, de se parler: une application parle d'une base de données ou des mécanismes de votre ordinateur, téléphone portable ou tablette", explique la chroniqueuse Luli Radfahrer.

«Imaginez que vous ayez installé une nouvelle application sur votre téléphone», illustre-t-il, «d'abord, il demande la permission d'utiliser votre caméra, votre réseau de contacts. Ce sont des API, qui demandent la permission d'accéder à certains appareils, car elles ne sont pas accessibles sans discrimination ».

C'est important, selon lui, car cela évite le développement de nombreux appareils. «Imaginons, par exemple, qu'Uber ait dû dépenser une fortune pour développer son propre système satellite. Pour cette raison, il utilise la carte qui vient de Google », précise Radfahrer. L'idée est que les données peuvent être utilisées pour intégrer des services et donc avoir une structure plus efficace.

Il commente également les bases de données ouvertes, comme l'idée de l'open banking, qui «est l'idée de permettre à un système de gestion financière d'avoir accès, avec votre autorisation, à vos coordonnées bancaires, afin d'analyser votre planification financière et pouvoir concevoir de nouvelles solutions à partir de là ».

Avec la pandémie de coronavirus, de nombreuses bases de données et structures de renseignement sont utilisées par les instituts de recherche. Avec les API, selon Radfahrer, les entreprises, les ministères et les secrétaires de la santé ont beaucoup de données sur la maladie et beaucoup plus de possibilités pour résoudre les problèmes.

Écoutez la colonne complète du lecteur.


Datacracia
La colonne Datacracia, avec le professeur Luli Radfahrer, est diffusée tous les vendredis à 8h30 sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et également sur Youtube, avec une production de Jornal da USP et TV USP.

.

.

.

Vous pourriez également aimer...